Un immense océan caché sous la surface de la Terre ?

Un immense océan caché sous la surface de la Terre ?
FRANCE

SCIENCE - Et si un immense réservoir d'eau se trouvait sous la croûte terrestre ? C'est la thèse avancée par des scientifiques et publiée dans la revue Science. Explications.

Pour voyager au centre de la Terre, prévoyez un sous-marin. Voici le conseil que pourraient donner les scientifiques américains à l'origine d'une découverte stupéfiante. Selon eux, il existerait un immense réservoir d'eau à quelques centaines de kilomètres sous la terre. "La capacité de stockage de l'eau riche en minéraux dans le manteau de la zone de transition de la Terre (entre 410 et 660 km de profondeur) implique la possibilité d'un profond réservoir d'eau prisonnier de certaines roches rares", indiquent les chercheurs de l'université Northwestern dans leur étude, publiée dans la revue Science.

La quantité d'eau qui y serait présente pourrait être de trois fois supérieure à l'ensemble des océans à la surface de la Terre. C'est en étudiant les ondes sismiques enregistrées dans la zone de transition entre les couches terrestres supérieures et inférieures que les scientifiques ont soulevé cette hypothèse. Une théorie déjà évoquée dans de précédentes études à travers le monde.
 
 Des liens étroits avec les océans à la surface de la Terre
 
 Interviewé par le quotidien britannique The Guardian, Steve Jacobsen, le co-auteur de l'étude, rappelle que "les processus géologiques à la surface de la Terre, comme les séismes ou les éruptions volcaniques, sont l'expression de ce qui se passe à l'intérieur de la Terre, hors de notre vue." Ils peuvent donc permettre d'en déduire ce qu'il pourrait y avoir à de telles profondeurs.
 
 Mais d'où vient cette eau ? L'étude explique qu'elle serait issue de la fusion et du mouvement de la roche dans la zone de transition. Ces mouvements pourraient provoquer la fusion de l'eau. Cette dernière serait alors restée piégée dans la roche. Pas question cependant d'aller y puiser. Surtout que cette eau, selon Steve Jacobsen, pourrait servir de "tampon" pour les océans à la surface de la Terre. Il existerait des cycles d'échanges entre ce réservoir et nos océans, ce qui expliquerait pourquoi leur taille est restée peu ou prou la même au fil des siècles. La planète bleue n'a jamais si bien porté son nom.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent