Un jeune Ardéchois condamné pour avoir agressé une joggeuse

FRANCE
DirectLCI
FAIT DIVERS - Convoqué ce jeudi 4 juin au tribunal correctionnel de Privas dans l'Ardèche, un jeune homme de 18 ans a été condamné à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, après une tentative d'agression sexuelle sur une joggeuse.

Samedi 30 mai à Annonay. Dans les allées du parc Mignot, une jeune femme de 25 ans fait son jogging en début de soirée. Un Ardéchois de 18 ans la remarque. Le jeune homme décide de la suivre pendant sa séance de sport. La joggeuse rentre chez elle aux alentours de 20 heures. Quelques minutes plus tard, quelqu'un frappe à sa porte.

Le jeune homme est sur le seuil de sa porte. Il tente alors d'entrer, mais la jeune femme fait barrage. Le garçon parvient quand même à bloquer la porte et s'engouffre dans le domicile de sa victime. Selon Le Dauphiné Libéré , l'individu aurait poussé à terre la jeune femme, avant de se mettre à califourchon sur elle. Il essaie alors de l'embrasser, puis de mettre la main sous le pantalon de la jeune femme.

Il la suit pendant son jogging jusqu'à son domicile

Cette dernière se débat. Un voisin parvient alors à faire fuir l'agresseur. Convoqué ce jeudi 4 juin au tribunal correctionnel de Privas, le jeune homme n'aurait pas expliqué son geste. Une attitude qui n'a pas plaidé en sa faveur auprès du substitut du procureur : "On a là tous les ingrédients d'une scène qui peut représenter les prémices d'un viol", rapporte Le Dauphiné Libéré.

Le magistrat requiert alors une peine trois ans de prison dont un an avec sursis. Le tribunal a finalement condamné ce jeudi le jeune Ardéchois à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant vingt-quatre mois.


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter