Un jeune conducteur flashé à 242 km/h sur une autoroute du Cher

FRANCE

SECURITE ROUTIERE - Un conducteur de 23 ans originaire de la Mayenne a été contrôlé à 242 km/h sur l’A71, dans le Cher. D’autres excès de vitesse importants sont à déplorer depuis jeudi.

L’histoire ne nous dit pas encore s’il partait en vacances. Il n'est en tout cas pas arrivé à destination. Un conducteur de 23 ans a été contrôlé à une vitesse de 242 km/h jeudi soir sur l’autoroute A71, à hauteur de Faverdines dans le Cher, rapporte La Montagne .

"Un triste record battu", commente la gendarmerie dans le quotidien régional. Le permis du chauffard a été immédiatement retiré par le peloton motorisé de Saint-Amand-Montrond et son véhicule immobilisé. Le jeune homme, originaire de la Mayenne, comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel de Bourges.

Un Russe flashé à 192 km/h

Alors les routes s’annoncent particulièrement chargées pour ce long week-end du 15 août, d’autres excès de vitesse importants ont été signalés. Un homme roulant à 206 km/h sur l'autoroute A89, à Manzat (Puy-de-Dôme), a ainsi été interpellé par les gendarmes de la Brigade rapide d'intervention samedi vers 11 heures, rapporte encore La Montagne. Le véhicule de ce conducteur d'origine portugaise était immatriculé en Suisse. Au même moment, c'est un jeune conducteur parisien de 23 ans qui était arrêté sur l'A5 à hauteur de Marolles-sur-Seine (Seine-et-Marne), alors qu'il circulait à 221 km/h à bord de sa Mercedes classe C, relate Le Parisien . Son permis a été retiré sur le champ.

Deux jours plus tôt, c’est un Russe qui avait été flashé à 192 km/h sur l’A9 à hauteur de Nîmes (Gard). L’homme d’une trentaine d’années circulait au volant d’une Bentley neuve immatriculée en Russie. Son permis a été confisqué et il a dû s’acquitter d’une amende de 750 euros. De quoi lui passer pendant six mois son envie de rouler beaucoup trop vite sur les routes françaises.

LIRE AUSSI

>> Sécurité routière : le mois de juillet le moins meurtrier depuis 60 ans

Lire et commenter