Un JT du mondial pour les malentendants

Un JT du mondial pour les malentendants

INITIATIVE – Tous les jours des interprètes en langue des signes de Websourd réalisent un journal sur la Coupe du Monde. L'émission diffusée sur le Web est suivie par près de 5000 internautes.

Les malentendants peuvent aussi suivre le Mondial au Brésil. Il est 10h30 quand Olivier Calcada, journaliste de formation et traducteur à Websourd (société qui propose des services de langue des signes aux malentendants Ndlr), s'installe derrière le pupitre du studio télé de France 3 Midi-Pyrénées : c'est ici qu'est enregistré tous les matins "Brésil à la Une".

La chaîne régionale a accepté de décaler le tournage de quelques-unes de ces émissions pour libérer le studio à Websourd. Au menu du jour : la performance du goal mexicain Ochoa face au Brésil, la défaite de l'Algérie contre la Belgique, le portrait d'un arbitre tahitien et un reportage sur la situation des sourds au Brésil. Le JT de huit minutes sera ensuite diffusé le même jour vers midi sur YouTube.

L'importance de capter le regard

"Je suis traducteur depuis huit ans et suis habitué à être filmé quand je signe, mais avec "Brésil à la Une" il y a beaucoup de caméras, c'est plus difficile", explique Olivier Calcada, Avant de lancer l'enregistrement, il passe de longues minutes à répéter son journal. "Car si les gestes sont importants, les yeux font également passer un message", insiste Sophie Scheidt la réalisatrice de l'émission calée devant le pupitre de la régie située à une vingtaine de mètres du studio.

Lors des JO de Londres (2012) et de Sotchi (2014), l'équipe de Websourd avait déjà réalisé quotidiennement un flash d'infos. "On progresse d'événement en évènement", se félicite Sophie Scheidt. Alors que 70 000 internautes avaient suivi les flashs info pour les Jeux Olympiques en 2012, ils sont déjà 5000 à se connecter quotidiennement devant "Brésil à la Une".

Seule ombre au tableau : l'impossibilité de montrer des extraits de matches. "On se contente de photos fixes, on espère pouvoir diffuser des extraits de compétitions pour le prochain Euro 2016 (en France Ndlr) et Jeux Olympiques de Rio", ajoute Sophie Scheidt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

EN DIRECT - L'Algérie supprime la quarantaine pour les voyageurs malgré un pic de cas de Covid-19

Normandie : l'alcool en cause dans l'accident qui a tué quatre adolescents de 16 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.