FAIT DIVERS – Le véhicule se trouvait sur un parking de Villars-les-Dombes, dans l’Ain. L’homme aurait mis fin à ses jours.

Comment une voiture avec un cadavre à l’intérieur peut-elle rester stationnée sur un parking pendant plus de deux mois, sans que personne ne remarque rien ? Il aura en effet fallu de longues semaines pour qu'un Lyonnais de 35 ans soit finalement découvert mercredi à l’arrière d’une Opel Corsa noire.

Le véhicule était garé sur un parking gratuit et sans limitation de durée de Villars-les-Dombes, dans l’Ain. C’est le client d’une boulangerie qui, remarquant ce qui ressemblait à un corps, a prévenu les gendarmes.

Suicide par arme à feu

Ceux-ci ont découvert un cadavre en état de décomposition avancée. La victime, un ancien militaire qui habitait Vienne, dans l’Isère, était père de deux enfants. Il aurait mal vécu la séparation avec sa femme.

Amateur de tir sportif, il possédait un revolver calibre 9 millimètres et faisait l’objet d’une enquête pour disparition inquiétante depuis mi-septembre. Un impact de balle à l’arrière du véhicule, côté droit a d’ailleurs été relevé par les enquêteurs, qui privilégient donc très fortement la thèse du suicide.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter