Un médecin accusé de ne pas prescrire assez de génériques

DirectLCI
Les médecins généralistes seront en grève entre le 24 et le 31 décembre à l'appel de plusieurs syndicats pour dénoncer l'acharnement de la Sécurité sociale. Dans l'Eure, l'un de ces médecins doit justifier d’avoir prescrit des médicaments non génériques à 160 patients. Écœuré, il a décidé de partir à la retraite avant l'heure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter