Un mort en marge d’une manif contre le barrage de Sivens : José Bové donne sa version des faits

DirectLCI
Un jeune homme est décédé dans la nuit de samedi à dimanche sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn) au moment où, selon le procureur d'Albi, une centaine d'opposants violents attaquaient les gendarmes présents sur le site. Les causes exactes du décès sont encore indéterminées. Le député européen EELV José Bové donne sa version des faits.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter