Un responsable pénitentiaire démonte "les annonces sans effets" de Valls

DirectLCI
Suite aux attentats de Paris, Manuel Valls a annoncé la mise en place d’une structure pour jeunes radicalisés. Invité de LCI, Jean-François Forget, secrétaire général UFAP-UNSA (personnel pénitentiaire) n'a pas masqué son pessimisme. Il s'appuie sur les 30 millions d’euros débloqués, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, pour lutter contre la radicalisation en prison qui n’ont servi qu’à payer des animateurs ou à acheter "des ballons de football". Lui, réclame plus de personnel pénitencier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter