Un site surveille les caméras... qui nous surveillent

Un site surveille les caméras... qui nous surveillent

France
DirectLCI
SOCIETE – Depuis le mois d’octobre, un site internet participatif a vu le jour à Lille. Ce dernier consiste à signaler régulièrement les endroits où des caméras de vidéosurveillance sont placées. Une manière de contester ces dispositifs de contrôle.

Le site Lille sous surveillance annonce clairement la couleur, il s’agit d’un site proposant "une cartographie collaborative, une revue de presse, des ressources documentaires contre la surveillance en général et la vidéosurveillance en particulier", peut-on lire en préambule sur la page d’accueil du site.

A la manière des sites qui recensent les radars, Lille sous surveillance entend informer les Lillois de la présence de caméras. Sur une carte consultable en ligne, on découvre le nombre de caméras présentes, mais on peut aussi connaître avec précision leur emplacement. Le site ne se contente pas de répertorier les caméras publiques, en rouge sur la carte, il précise également les caméras privées qui filment l’espace public, représentées en bleu.

165 caméras scrutent Lille

En cliquant sur l’une des pastilles, bleu ou rouge, indiquant en leur centre le nombre de caméras relevées par les internautes pour le secteur, on apprend la localisation précise, le nom de la rue mais aussi l’opérateur, c’est-à-dire l’instance à l’origine du dispositif.

La démarche s’inscrit dans un projet global à partir duquel diverses déclinaisons locales ont vu le jour (Angers, Grenoble, Bordeaux, Marseille, Lille, etc.). Comme le suppose La Voix du Nord , il s’agirait "sans doute de militants anonymes, intraitables sur le respect de la vie privée". Aujourd’hui, le site lillois annonce 165 caméras braquées sur les rues de Lille, chiffre qui évolue en fonction des repérages des internautes.

Sur le même sujet

Lire et commenter