Un traumatisme immense dans le quartier de la porte de Vincennes

Un traumatisme immense dans le quartier de la porte de Vincennes

Endeuillé après la mort de quatre personnes vendredi, dans la prise d'otages dans une épicerie casher, le quartier de la porte de Vincennes sèche ses larmes. De nombreuses personnes, certaines étant encore traumatisées, se sont recueillies sur les lieux du drame. La population est désolée mais n'a pas l'intention de céder à la terreur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter