Une espèce rare de chauves-souris découverte dans le Rhône

Une espèce rare de chauves-souris découverte dans le Rhône

FAUNE - La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) affirment avoir récemment découvert que la grande noctule, une espèce de chauves-souris rare en France, se reproduit dans le Rhône.

Si un jour Batman est las de combattre le mal à Gotham City, il pourra toujours venir dans le Rhône. Le département semble en effet propice au bien-être des chauves-souris, à en croire la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) . Selon les deux associations, la grande noctule, une espèce de chauves-souris "rare et méconnue", se reproduit actuellement dans le Rhône.

"Après plusieurs semaines de recherche, la Frapna-Rhône et la LPO coordination Rhône-Alpes ont pu découvrir une population de grandes noctules dans les monts du Lyonnais, annoncent-elles ce jeudi. Cette espèce fait partie des chauves-souris les plus méconnues de France et est sans conteste la moins connue de Rhône-Alpes, région qui accueille pourtant 30 espèces (sur les 34 présentes en France). En France, moins de cinq secteurs de reproduction sont recensés !"

Des colonies de femelles dans des arbres-gîtes

La grande noctule est la plus grande chauve-souris d’Europe (sa taille varie de 14 à 17 centimètres pour une envergure d'une quarantaine de centimètres) et elle est surtout présente dans l'Hexagone, dans des régions telles que les Landes, le sud du Massif central et la Corse. Ces récentes recherches dans le Rhône, dans le secteur de Saint-Laurent-de-Chamousset et jusqu’à Villechenève ont été conduites par plus de 25 personnes, bénévoles pour la plupart.

Les observations nocturnes ont permis de repérer des arbres-gîtes accueillant des colonies de femelles avec leurs bébés. Il a été découvert que celles-ci s’installent dans d’anciennes cavités de pics. "La présence de la grande noctule dans ce secteur témoigne d’une certaine qualité des milieux, des pratiques agricoles et de la gestion forestière, favorables à la biodiversité", soulignent la Frapna-Rhône et la LPO Coordination Rhône-Alpes, qui rappellent que "les chauves-souris ne causent pas de dégâts au sein des bâtiments dans lesquels elles s’installent et ne sont pas dangereuses".

À LIRE AUSSI >> Australie : pourquoi 5000 cadavres de chauves-souris sont-ils tombés du ciel ?
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : les Bleus qualifiés pour les huitièmes de finale avant même d'affronter le Portugal

EN DIRECT - Euro : Suisse, Suède, Angleterre et République tchèque qualifiées pour les 8e de finale

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

VIDÉO - "Mon cœur battait la chamade !" : la voisine française du "Serpent" n’a rien oublié

Ce bateau conçu en France défie les lois de la physique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.