Une famille d'escrocs interpellée dans l'Ain

Une famille d'escrocs interpellée dans l'Ain

FAIT DIVERS - La famille, originaire des Pyrénées-Orientales, aurait arnaqué des dizaines de personnes durant des années et dans toute la France. Elle a été arrêtée mercredi à la sortie d'un hôtel de Confrançon, dans l'Ain.

Dans la famille "Escroc", je voudrais le père de 47 ans, la compagne de 44 ans, le fils de 24 ans et la belle-fille de 23 ans. Mercredi, quatre personnes d'une même famille originaire des Pyrénées-Orientales ont été arrêtées à la sortie de l'Hôtel de Bresse à Confrançon, dans l'Ain. Le petit groupe, qui était accompagné de trois mineurs âgés de 17, 14 et 2 ans, était recherché depuis des années pour des escroqueries en série commises aux quatre coins de France.

"Ils avaient ouvert des comptes bancaires sous leur vrai nom mais avec une fausse domiciliation et de fausses fiches de paye, explique François Blanc, le procureur adjoint de Bourg-en-Bresse, dans des propos rapportés par Le Progrès . Ils émettaient des chèques en bois un peu partout et, comme ils étaient sans domicile fixe, il était impossible de leur notifier une interdiction bancaire. Pour l’instant, l’enquête fait état d’au moins trente faits différents, des restaurants et des hôtels escroqués et des camping-cars loués puis revendus à leur profit. Ils auraient utilisé de faux tampons pour fabriquer des chèques de banque certifiés."

"Des millions d'euros de préjudice"

Les quatre suspects n'ont pas cherché à nier les faits. Les arnaques, elles, étaient très au point. Et tellement nombreuses qu'une sorte de collectif s'était formé sur Internet pour dénoncer les faits. "Malheureusement, la plupart des plaintes ont été classées sans suite. Les camping-cars étaient vendus avec de faux papiers mais jamais dans le même département, et aucune photo n’apparaissait sur les annonces, détaille au journal régional Cyril Roldan, membre de ce collectif. La mère utilisait sans arrêt un nouveau numéro de téléphone. J’en ai recensé trois cents ! Ils utilisaient aussi des chéquiers et papiers volés, et ils usurpaient parfois des identités. Certains faits remontent à dix ans. Selon mes calculs il y aurait des millions d’euros de préjudice."

Une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Bourg-en-Bresse afin de centraliser les différentes plaintes recensées dans toute la France. Vendredi, trois membres de la famille – la mère, le fils et la belle-fille – ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour " escroqueries." Le père a quant à lui été mis en examen pour "recel d’escroqueries" et placé sous contrôle judiciaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rassemblement pro-palestinien interdit à Paris : "Il ne peut pas y avoir de manifestation de haine", affirme Darmanin

EN DIRECT - Covid-19 : l’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.