Une inondation entraîne la fermeture du tunnel du Mont-Blanc

FRANCE
DirectLCI
CRUES - Le tunnel du Mont-Blanc a été fermé jeudi soir pour une durée indéterminée dans les deux sens, entre la France et l'Italie, en raison d'une inondation.

Le point de passage est inaccessible pour une durée indéterminée. Le tunnel du Mont-Blanc a été fermé jeudi soir dans les deux sens, entre la France et l'Italie, "en raison d'une crue torrentielle et de la rupture d'une poche d'eau ayant entraîné une inondation", selon les précisions données par le Centre d'information et de coordination routières (CRICR) Rhône-Alpes et Auvergne.

"L'événement n'a eu aucune conséquence sur les véhicules en transit, ni sur leurs occupants", a précisé l'exploitant franco-italien du tunnel. La circulation de "tous les véhicules" a été interrompue peu après 20h "à la suite de l'obstruction de l'itinéraire d'accès à la plate-forme française, à 300 mètres environ de l'entrée du tunnel, par le débordement du torrent de La Creusaz", en Haute-Savoie.

L'alternative du tunnel de Fréjus

Les équipes techniques sont actuellement à pied d'oeuvre pour effectuer les vérifications nécessaires et permettre de dégager les voies de circulation. En attendant, il est conseillé aux conducteurs circulant en région Rhône-Alpes et à destination de l'Italie, de suivre les itinéraires signalés par les panneaux à messages variables qui permettent de rejoindre Turin et Milan par le tunnel du Fréjus.

Sur l'année, environ 5.000 véhicules en moyenne circulent chaque jour dans les deux sens du tunnel, selon l'exploitant.

Lire et commenter