Une pétition pour sauver les prairies fleuries

Une pétition pour sauver les prairies fleuries

DirectLCI
ENVIRONNEMENT – Une pétition en ligne a recueilli près de 2.000 signatures afin de préserver les prairies urbaines dans la Ville rose.

Pas touche à ma prairie. C'est le cri que les amoureux de la nature poussent depuis quelques jours aux quatre coins de la Ville rose.

Surtout depuis que la nouvelle municipalité a entrepris de vouloir faire la chasse aux "herbes folles" et aux prairies urbaines qui faisaient la fierté des écologistes de l'équipe Cohen depuis 2008: à certains endroits, la nature avait repris ses aises loin des tontes systématiques et de l'utilisation de pesticides permettant la prolifération d'insectes en tous genres: abeilles, coccinelles…

Des orchidées à Bellefontaine

Etape supplémentaire : une pétition en ligne pour "le maintien de la biodiversité à Toulouse " a recueilli en deux jours près de 2.000 signatures. "Ce retour en arrière est illogique, j'ai même vu chose rare des orchidées fleurir à Bellefontaine", explique Frédéric Marin, un militant écologiste du quartier des Pradettes à l'initiative de la démarche.

Ce dernier a exprimé sa volonté de remettre le document en début de semaine prochaine au maire Jean-Luc Moudenc. De son côté, Marie-Pierre Chaumette, l'élue en charge des jardins inspectait vendredi matin avec Addy Amary, le directeur de la régie agricole, les différentes zones dans Toulouse où les prairies urbaines ont droit de cité. Avant de prendre une décision sur le sort à réserver aux prairies urbaines.

Plus d'articles

Lire et commenter