Une rivalité amoureuse entre adolescents tourne au drame

Une rivalité amoureuse entre adolescents tourne au drame

FAIT-DIVERS – Un jeune garçon a tué le nouveau compagnon de son ancienne petite amie, ce week-end, à Saint-Nazaire.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il n’a sans doute pas supporté que sa petite amie le quitte pour un autre et a tué son rival. 

Scène d'horreur

Dans la soirée de samedi à dimanche, à Saint-Nazaire , un adolescent de 19 ans, se rend au domicile de son ancienne petite copine, âgée de 18 ans, dont les parents sont absents. Sur place, il la trouve avec son nouveau compagnon. La situation et les discussions s’enveniment, et le jeune homme poignarde mortellement son rival âgé de 18 ans.

Lorsque les secours sont arrivés, prévenus par l'auteur présumé des coups de couteau, il était déjà trop tard, la victime ayant succombé à ses blessures. Mais la scène devait encore un peu plus basculer dans l'horreur. En effet, l'agresseur présumé s'est lui-même donné un coup de couteau sous les yeux des pompiers, se blessant au poumon. Il a été hospitalisé dans un état jugé sérieux.

Lundi, son pronostic vital n’était plus engagé, mais il ne pouvait toujours pas être entendu par les enquêteurs. La jeune fille a, quant à elle, été blessée au bras. Très choquée, elle a également été hospitalisée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - L'ONU "profondément inquiète" de l'escalade des violences en Israël et dans les territoires palestiniens occupés

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.