Une vingtaine de Sentinelles contre la journée de la jupe à Nantes

Une vingtaine de "Sentinelles" et une poignée de "Nantais pour la famille", dénonçant derrière cette opération la "théorie du genre", à savoir selon eux une négation de la différence sexuelle, ont  manifesté, plusieurs centaines de lycéens accompagnés de quelques militants anarchistes se sontélancés vers eux en scandant "Pas de fachos dans nos quartiers !".
FRANCE

Une vingtaine de "Sentinelles" et une poignée de "Nantais pour la famille", dénonçant derrière cette opération la "théorie du genre", à savoir selon eux une négation de la différence sexuelle, ont manifesté, plusieurs centaines de lycéens accompagnés de quelques militants anarchistes se sontélancés vers eux en scandant "Pas de fachos dans nos quartiers !".
Lire et commenter