Vague de suicides chez France Telecom : renvoi en correctionnelle de l’entreprise

DirectLCI
Le parquet de Paris a demandé le renvoi en correctionnelle de France Telecom après la vague de suicides des salariés. L’entreprise et son ancien dirigeant Didier Lombard sont soupçonnés d’avoir mis en place une politique de déstabilisation des salariés pour accélérer les départs au sein de l’entreprise dès 2007.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter