Valenciennes : deux vigiles licenciés pour une gifle saisissent les prud'hommes

Valenciennes : deux vigiles licenciés pour une gifle saisissent les prud'hommes

France
DirectLCI
JUSTICE – Les deux hommes dénoncent un "licenciement abusif", car ils se seraient simplement défendus. Selon les syndicats, ces deux hommes, âgés de 53 et 54 ans, auraient été écartés du fait de leur âge.

Ils dénoncent un licenciement sans fondement sérieux. Deux vigiles du supermarché Auchan de Petite-Forêt, près de Valenciennes , ont saisi ce mardi les prud'hommes de Valenciennes. En cause, un licenciement, début avril, pour avoir giflé un client. Les deux hommes souhaitent demander leur réintégration avec des dommages et intérêts pour "licenciement abusif".

Ces agents âgés de 53 et 54 ans, ont été licenciés pour faute grave le 7 avril pour des faits qui remontent au soir du 6 mars. "Il y a eu une interpellation de deux jeunes ivres. Ils allaient voler une bouteille. On a appelé la police qui n'a pas pu se déplacer, indique Jean-Paul Marchant, l'un des deux salarié d'Auchan depuis 32 ans. Ils ont craché, insulté et poussé un agent. On n'a fait que répondre".

Une gifle en retour

Le salarié aurait ensuite demandé à l'un des deux clients de cesser ses insultes. Avoir essuyé des crachats en retour, il aurait alors giflé le jeune. "Il me met un coup au visage, mon collègue réagit derrière en le giflant à son tour", poursuit-il. Les deux jeunes clients sont finalement partis en payant leur bouteille et n'ont pas porté plainte.

Depuis la mise à pied des deux vigiles, les salariés du supermarché se sont mobilisés par plusieurs grèves et débrayages, selon Pascale Urbaniak, déléguée syndicale FO. "Pour nous, c'est délibéré, ils veulent virer les anciens", a assuré la syndicaliste.

Selon le directeur du magasin, Alexandre Saussard, "les faits qui ont été constatés sont graves et la décision qu'on a prise ne pouvait pas être différente", a-t-il rétorqué, invoquant "des règles de déontologie applicables à tous les services de sécurité privée".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter