Valls veut préserver un maximum d’emplois à la SNCM

Valls veut préserver un maximum d’emplois à la SNCM

France
DirectLCI
SOCIAL - Le Premier ministre Manuel Valls veillera "scrupuleusement" à préserver un "maximum" des quelque 2.000 emplois de la SNCM, qui vient d'être placée en redressement judiciaire, a-t-il assuré mardi.

Le gouvernement entend être au chevet de la SNCM. En marge des Assises de l’économie de la mer à Nantes, le Premier ministre, Manuel Valls, a indiqué mardi qu’il veillera "scrupuleusement" à préserver un "maximum" des quelque 2.000 emplois de la compagnie maritime.

Une annonce faite 4 jours après le placement en redressement judiciaire de la SNCM. Un "aboutissement malheureux mais inéluctable après une décennie de déficits lourds", commente Manuel Valls.

Volonté de maintenir la DSP

Point névralgique du dossier de la SNCM, la délégation de service publique entre le continent et la Corse sera maintenue sous-entend la Premier ministre. "Je veillerai scrupuleusement à la continuité territoriale et à ce qu'un maximum d'emplois soient préservés dans le bassin", indique-t-il.

Revenant sur la situation "difficile" du secteur des ferries, le chef du gouvernement juge que "le soutien public a pu conduire à la surcapacité de certaines liaisons" et "à une compétitivité insuffisante des armements".
 

Sur le même sujet

Lire et commenter