Vendanges dans le Beaujolais : un millésime d’exception annoncé

Vendanges dans le Beaujolais : un millésime d’exception annoncé

RÉCOLTE - Si l’été 2014 a beaucoup fait parler de lui pour sa météo maussade, les viticulteurs du Beaujolais ont plutôt le sourire : avec le redoux survenu depuis fin août, les vendanges qui démarrent sont placées sous les meilleurs auspices.

Des raisins fruités, et en plus grande quantité que l’an dernier. Les viticulteurs du Beaujolais ont de quoi se féliciter en cette saison de vendanges. "Nous avons connu un très beau printemps qui a fait démarrer la vigne précocement, puis un été plus frais et nous avons une belle arrière-saison. Nous n’avons pas eu beaucoup d’eau depuis le 15 août, et on sait que, dans notre profession, ce sont les derniers jours avant les vendanges qui comptent !" résume Emmanuel Fellot, un viticulteur qui possède 18 hectares de vignes dans la commune de Rivolet.

La quantité est également au rendez-vous puisque les viticulteurs s’attendent en moyenne à des rendements de 45 à 50 hectolitres par hectare, "alors que l’an passé nous étions seulement à 35 hectolitres", rappelle Emmanuel Fellot.

Une année fruitée

Même son de cloche de la part du président de l’Inter Beaujolais , Gilles Paris, qui affirme que la météo n’a pas dégradé l’état sanitaire des vignobles. "La fraîcheur a conservé les raisins, en faisant qu’ils mûrissent plus doucement. On est donc plus qu’optimistes", affirme-t-il.

Mais quel goût aura le millésime 2014 ? "Même s’il est encore un peu tôt pour le dire, nous aurons certainement une année fruitée au vu de la grosseur des raisins", prédit Gilles Paris. Reste tout de même à patienter encore quelques semaines avant de découvrir les saveurs des nouveaux crus lors de la présentation du beaujolais nouveau, qui aura lieu, comme chaque année, le troisième jeudi du mois de novembre…


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 1000 roquettes lancées de la bande de Gaza depuis lundi soir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.