Vendre de l'air frais, un business lucratif en Chine

France
DirectLCI
Pour dénoncer la pollution atmosphérique, un artiste chinois a décidé de capturer de l'air tout droit venue de Provence dans un bocal. Lors d'une vente aux enchères, le bocal a été acheté près de 600 euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter