Vents violents : l'alerte météo ne concerne plus que trois départements

Vents violents : l'alerte météo ne concerne plus que trois départements

BOURRASQUES - Après la Manche et la Seine-Maritime, Météo France avait étendu en milieu d'après-midi son alerte orange à douze nouveaux départements du nord et de l'est du pays. Le prévisionniste a limité, jeudi matin, son alerte à trois départements.

Au lendemain de la fin de la tempête Ana, un nouveau phénomène venteux fait son apparition sur l'Hexagone. Météo France a en effet placé treize départements en vigilance orange pour vents violents  : après la Manche (50) et la Seine-Maritime (76), cette alerte concerne désormais les départements suivants : Ardennes (08), Aube (10), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Somme (80) et Vosges (88). Le Pas-de-Calais (62) est quant à lui placé en vigilance orange inondation. 

Le phénomène avait débuté à 21h et aura duré quelques heures, pour prendre fin dans la matinée du 14 décembre, générant notamment des rafales de 110 à 120 km/h sur la Manche, avec des pointes à 130 km/h en côte, contre des rafales jusqu'à 100 et 110 km/h dans les terres. 

Jeudi 14 décembre au matin, seuls trois départements étaient encore concernés par des alertes : le Haut-Rhin et le Bas-Rhin pour la vigilance orange aux vents violents, et le Pas-de-Calais pour les inondations.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.