Vers un rachat de Midi Libre par la Dépêche du Midi ?

FRANCE
DirectLCI
MEDIAS - Le groupe la Dépêche du Midi est entré en négociations exclusives pour opérer le rachat de Midi Libre. Si la transaction voyait le jour le nouveau groupe constituerait un poids-lourd de la presse régionale quotidienne.

Le groupe La Dépêche du Midi est entré en négociations exclusives avec le groupe Sud Ouest pour devenir le premier actionnaire du groupe Midi Libre, qui inclut les titres Centre Presse (Aveyron), Midi Libre (Montpellier) et l'Indépendant (Perpignan).

"A l'issue de cette opération, le groupe La Dépêche du Midi, présidé par Jean-Michel Baylet, deviendrait l'opérateur du groupe Midi Libre en qualité de premier actionnaire (…)", ont annoncé les groupes Sud Ouest, La Dépêche du Midi et Centre France dans un communiqué commun.

Si cette opération devait se conclure - dans un contexte de crise majeure de la presse quotidienne - elle aboutirait à la naissance d'un acteur majeur de la presse quotidienne régionale dans le quart sud-ouest du pays et anticiperait, dans ce secteur, la fusion annoncée des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Selon plusieurs sources syndicales au sein de La Dépêche du Midi, le groupe vise à devenir l'actionnaire majoritaire avec plus de 50% de participation au capital.

Les syndicats des deux groupes restent très vigilants

Ces négociations exclusives courent jusqu'en décembre, ont précisé ces sources, rapportant le contenu d'une présentation orale qui leur a été faite jeudi matin par M. Baylet. Selon certaines sources proches des représentants syndicaux Jean-Michel Baylet a déjà fait savoir qu'il n'investirait pas plus de 15 millions d'euros dans cette opération.

Plusieurs sources syndicales des groupes La Dépêche du Midi et Midi Libre, qui n'ont pas été surprises par cette annonce tant les rumeurs allaient bon train ces dernières semaines, ont averti qu'elles seraient très vigilantes sur les conséquences sociales de cette transaction.
 

Lire et commenter