Veuve de la victime d'Amadou Fall : "S'il est là pour rien dire c'est pas la peine"

Amadou Fall, principal accusé dans l'affaire du lynchage d'un DJ antillais au Nouvel An 2011, libéré à la faveur d'une panne de fax au tribunal, s'est présenté vendredi, libre, à l'ouverture de son procès pour meurtre à Bobigny.
FRANCE

Amadou Fall, principal accusé dans l'affaire du lynchage d'un DJ antillais au Nouvel An 2011, libéré à la faveur d'une panne de fax au tribunal, s'est présenté vendredi, libre, à l'ouverture de son procès pour meurtre à Bobigny.
Lire et commenter