Veuve pendue à Neuilly : le parquet fait appel de l'acquittement des accusés

Veuve pendue à Neuilly : le parquet fait appel de l'acquittement des accusés

DirectLCI
JUSTICE - Le parquet a décidé de faire appel du verdict de la cour d'assises des Hauts-de-Seine, qui a acquitté, mardi, deux hommes soupçonnés de l'assassinat, en 2005, d'une veuve fortunée à Neuilly-sur-Seine.

Les deux hommes venaient tout juste d’être acquitté par la cour d’assises des Hauts-de-Seine. Mais face à ce verdict, le ministère public, qui avait requis en première instance quinze à vingt ans de prison à l'encontre des deux hommes, a décidé de faire appel.

Franck R. et Olivier E., deux quinquagénaires, sont soupçonnés d’avoir tué Dominique A., veuve fortunée  découverte morte sur sa luxueuse péniche le 1er décembre 2005, pendue, à Neuilly-sur-Seine.

Au terme de deux semaines de procès et de deux heures de délibéré, les deux hommes avaient été acquittés mardi 18 mars, raconte leparisien.fr . La cour n'avait en effet pas suivi la thèse de l'accusation, se prononçant en faveur du suicide de Dominique A.

L'avocat d'Olivier dénonce une décision "scandaleuse"

"Il n'y a rien dans ce dossier. La décision de faire appel est scandaleuse", a réagi Me Eric Dupond-Moretti, avocat d'Olivier E.

Plus de 30 expertises ont été diligentées dans ce dossier. La majorité des experts ont privilégié la thèse du suicide tout au long des débats. Pour l'accusation, les deux accusés, ont assassiné Dominique Aubry, puis maquillé leur crime en suicide.

Plus d'articles

Sur le même sujet