Victimes d'actes homophobes, ils racontent

France
DirectLCI
Malgré la baisse de 38% des actes homophobes en 2014 enregistrées par SOS homophobie, la haine et la violence se manifestent toujours autant en France. A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie le 17 mai, Libération est allé à la rencontre de l'association SOS homophobie et raconte les violences et les humiliations subies au quotidien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter