VIDÉO - "C'est une mort psychique" : victime d'un viol, Anna demande que justice soit faite

DirectLCI
TÉMOIGNAGE – Anna, 29 ans, se démène depuis près de six ans pour que son agresseur, qui n'a toujours pas été jugé, soit reconnu coupable. La jeune femme a été victime d’un viol. En mai dernier, elle a lancé une pétition dans l'espoir de faire avancer les choses.

Un cauchemar. Voilà maintenant six ans qu’Anna, 29 ans, subit. Son histoire, nous vous l’avions racontée il y a quelques jours sur notre site. Aujourd’hui elle témoigne. Violée à l'âge de 23 ans, son agresseur n'a toujours pas été jugé. Pire, elle a été amenée à le croiser dans son immeuble, bien qu’il soit sous contrôle judiciaire.  Début mai, elle  a lancé une pétition sur les réseaux sociaux pour dénoncer la lenteur de la justice.  "Ça a été un peu un désert juridique. Après la fin de l'enquête je n'ai plus eu de nouvelles", explique-t-elle.


"Un viol, ce n'est pas un vol de carte bleu, c'est une mort psychique". Les mots sont pesés, et décrivent son quotidien. "J'ai développé un syndrome de stress post-traumatique. Je n'arrivais même plus à sortir de chez moi. J'avais des problèmes d'élocution, de mémoire, de concentration, des angoisses toute la journée, des cauchemars".

Aujourd’hui en France, seule une plainte sur 10 en moyenne abouti à une condamnation. Difficile alors d’avancer pour les victimes. "Le fait d’être encore dans l’instruction, on ne peut pas se reconstruire…" 

Plus d'articles

Sur le même sujet