VIDÉO - Crash test : la nouvelle campagne de la sécurité routière qui va vous convaincre d'attacher votre ceinture

DirectLCI
PRÉVENTION - Dimanche, la sécurité routière lance une nouvelle campagne de sensibilisation pour le port de la ceinture de sécurité, même à l'arrière. Minimisant les chocs, ce geste pourtant simple, pourrait épargner des dizaines de vies chaque année s'il était respecté à la lettre.

Le choc est frontal, terrible. Pourtant, les deux véhicules ne roulaient qu'à 50 km/h, une vitesse modérée, courante en ville. Les conséquences de l'accident, elles, sont plus dévastatrices qu'on le pense. C'est ce qu'espère rappeler un nouveau spot publicitaire produit par la Sécurité routière, et diffusé à partir de dimanche sur les écrans. Sur les cinq occupants du véhicule, un décèdera des suites de l'accident, d'autres souffriront de lésions très importantes. L'occasion de reparler de l'impérieuse nécessité d'enclencher sa ceinture de sécurité, même sur la banquette arrière. 

Un tel choc équivaut à une chute du quatrième étage. Un technicien face au crash-test

Un banal accident transforme son corps non attaché en boulet de canon : si la voiture roule à 50 km/h, le passager imprudent pourrait causer un choc aussi rude que l'accident en lui-même. À pleine vitesse, on estime qu'un corps de 57 kg projeté à 50 km/h pèse 1,5 tonne. "Un tel choc équivaut à une chute du quatrième étage," commente un technicien face au crash-test. L'an dernier, 354 personnes ont perdu la vie faute d'avoir attaché leur ceinture en voiture. Si elles l'avaient fait, la moitié d'entre elles auraient pu être sauvées. 

Plus d'articles

Sur le même sujet