VIDÉO - Hommage national : Macron a déposé un crayon sur le cercueil de Jean d'Ormesson

France
DirectLCI
SYMBOLIQUE - Emmanuel Macron a rendu hommage à l'écrivain Jean d'Ormesson, ce vendredi dans la cour des Invalides. Il a notamment déposé un crayon à papier sur son cercueil, selon les souhaits de l'Académicien.

Il s'agit de l'image qui restera de l'hommage national rendu à Jean d'Ormesson dans la cour des Invalides ce vendredi 8 décembre : le président Emmanuel Macron déposant sur son cercueil un crayon à papier, comme le souhaitait l'écrivain. Le chef de l'Etat a effectué ce geste à la fin de son discours, dans lequel il a expliqué que l'Académicien ne voulait voir "ni épée ni légion d'honneur" autour de son cercueil, mais seulement un crayon. 


"Evoquant dans un livre d’entretien votre enterrement, vous aviez écrit : ‘A l’enterrement de Malraux, on avait mis un chat près du cercueil. A celui de Defferre c’était un chapeau. Moi, je voudrais un crayon. Un crayon à papier. Les mêmes que dans notre enfance. Ni épée, ni légion d’honneur. Un simple crayon à papier.’ Nous vous demandons pardon, monsieur, de ne pas vous avoir tout à fait écouté. Pardon pour cette pompe, qui n’ajoute rien à votre gloire. Avec un sourire, auriez-vous pu dire peut-être que nous cherchions là à vous attraper par la vanité" a déclaré Emmanuel Macron. 

En vidéo

"Il fut ce long été auquel pendant des décennies nous nous sommes chauffés avec gourmandise"

Avant d'ajouter : "Non, cette cérémonie monsieur, nous permet de manifester notre reconnaissance et donc nous rassure un peu. Du moins puis-je, au nom de tous, vous rester fidèle en déposant sur votre cercueil ce que vous aviez voulu y voir. Un crayon. Un simple crayon. Le crayon des enchantements. Qu’il soit aujourd'hui celui de notre immense gratitude et celui du souvenir."

C’est cette clarté, qui d’abord nous manquera et qui déjà nous manqueEmmanuel Macron

Avant cela, le chef de l'Etat avait rendu hommage à la "clarté" de Jean d'Ormesson. "C’est cette clarté, qui d’abord nous manquera et qui déjà nous manque en ce jour froid de décembre. Jean d’Ormesson fut ce long été auquel pendant des décennies nous nous sommes chauffés avec gourmandise et gratitude. Cet été fut trop court."

En vidéo

"Il semblait fait pour donner aux mélancoliques le goût de vivre"

Emmanuel Macron a aussi rendu hommage à la joie de vivre de l'écrivain. "La France est ce pays complexe où la gaieté, la quête du bonheur, l’allégresse qui furent un temps les atours de notre génie national, furent un jour, on ne sait quand, comme frappé d’indignité. On y vit le signe d’une absence condamnable de sérieux ou d’une légèreté forcément coupable. Jean d’Ormesson était de ceux qui nous rappelaient que la légèreté n’est pas le contraire de la profondeur et de la lourdeur."

"Il semblait fait pour donner aux mélancoliques le goût de vivre et aux pessimistes celui de l’avenir. (…) Ce fut un égoïste passionné par les autres" a ajouté Emmanuel Macron.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter