VIDEO : Le prof-rappeur tourne un clip avec ses élèves

FRANCE

CLIP – Professeur dans un collège d'Avesnes-sur-Helpe, près de Maubeuge, le rappeur Boskomat a eu l'autorisation de tourner le clip d'un titre évoquant son quotidien d'enseignant. Depuis le 16 mai, la vidéo a déjà attiré plus de 20 000 vues. Rencontre.

Il déjoue les clichés avec humour. A 25 ans, Mathieu Guszkiewicz, alias Boskomat, rappeur de son état , est prof de français au collège privé Sainte-Thérèse à Avesnes-sur-Helpe, près de Maubeuge. Pour son dernier clip, le jeune homme a eu une idée originale. Il a décidé de mettre en scène ses vrais élèves. Un buzz assuré. La vidéo a déjà attiré plus de 20 000 vues sur YouTube.

Dans ce clip inédit, à mille lieues du rap de rue du rappeur lillois Maestro qui a défrayé la chronique , Boskomat y narre en rimes son quotidien de prof de collège. "En tant que rappeur à Maubeuge, j'ai longtemps participé à des ateliers d'écriture avec des jeunes, raconte Mathieu à metronews. Quand la directrice m'a embauché, je l'ai tout de suite prévenue que je rappais. Certains de mes collègues et de mes élèves ont été un peu surpris au départ, mais ils ont vite trouvé ça super !"

A la chasse aux préjugés

Fort d'une autorisation de la direction de l'établissement, Mathieu a pu mettre en scène la vidéo de son dernier clip "Idée folle" dans les couloirs, les salles de classe ou encore dans la cour de récréation. Dans ce morceau, dont le refrain s'inspire des paroles de France Gall "qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'école" , Boskomat y évoque la notion d'autorité indispensable pour exercer son métier, les subterfuges farfelus des élèves pour rater une interrogation ou un jour de cours, les parents d'élève qui ont "peur" pour leurs enfants, les collègues râleurs ou encore ceux "heureux de faire le plus beau métier du monde".

"Le but du rap est d'abord de faire passer un message avec engagement. Pas forcément besoin d'être agressif pour cela, poursuit Mathieu. Je voulais montrer à quel point mon métier est génial, malgré les préjugés. C'est aussi une façon de prouver aux gamins que la langue française peut être ludique à travers ses rimes". Le titre de ce clip fait parti d'un EP baptisé "A la bonne école", qui sortira la semaine prochaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter