VIDÉO - Tempête Zeus : les images les plus impressionnantes

France
DirectLCI
MÉTÉO DÉCHAÎNÉE - De violentes rafales soufflent sur la Bretagne depuis ce lundi matin. LCI, via une revue de tweets, vous propose un état des lieux des dégâts causés par cette tempête Zeus, d'une "intensité remarquable" selon Météo France.

Avec des vents allants jusqu'à 193km/h, la meurtrière tempête Zeus provoque ce lundi d'importants dégâts. Dans son bulletin édité dans l'après-midi, Météo France a qualifié cet événement comme étant d'une "intensité remarquable". 


"On reste un cran en dessous de l’ouragan de 1987 et de la tempête de 1999, mais cela reste un événement remarquable", souligne le prévisionniste de Météo France Franck Baraer auprès de 20 minutes. Dans la région brestoise, notamment, des rafales à 136 km/h ont été enregistrées, comme l'indique Kéraunos, l'observatoire français des tornades et des orages violents. 

La prudence et la patience sont de mises pour les usagers du train ralliant Nantes et Saint-Nazaire. En effet, la chute d'un arbre qui s'est couché sur la voie ferrée a occasionné dans la matinée l'interruption de la circulation entre Nantes et Le Croisic. Selon la SNCF, une réouverture de la ligne pourrait être prévue pour ce mardi matin.

 Même constat pour les automobilistes empruntant la Route nationale 137 de Saint-Malo en direction de Rennes, où des arbres renversés sur la route ont obstrué la circulation. De plus, des panneaux de signalisation ont échoué sur cette même RN 137 à hauteur de Mouais et Nozay.

 À Poitiers, dans le département de la Vienne, cette tempête, a également produit son lot d'images spectaculaires. Comme en atteste cette façade d'immeuble littéralement "arrachée" par les vents dans le quartier de Bellejouanne. À Biard, commune du centre-ouest de la France, c'est un trampoline, propulsé par des vents soufflants à 110km/h, qui a tristement atterri dans un jardin. Troublante ironie du sort, il a été stoppé dans sa course par... un arbre.

En vidéo

Tempête Zeus : trois lycéens grièvement blessés en Bretagne

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter