Alerte orange dans l'Hérault et l'Aude : qu'est-ce qu'un épisode cévenol ?

DirectLCI
INTEMPÉRIES – Météo France a placé les deux départements de l'Aude et de l'Hérault en alerte orange pour ce jeudi 19 octobre en raison d'orages potentiellement violents et de risques d'inondations. En cause, le premier épisode cévenol de la saison. Explications.

Nouvelle alerte aux orages et aux inondations dans le sud de la France. Météo France a maintenu ce jeudi les deux départements de l'Aude et de l'Hérault en vigilance orange pour toute la journée. L'alerte est valable jusqu'à 21h.  A l'origine de ces fortes pluies, qui touchent aussi sur les Cévennes gardoises et lozériennes, le premier épisode cévenol de la saison, comme le souligne l'observatoire français des orages et tornades Keraunos. Les orages pourraient s'accompagner de fortes rafales et de grêle.

Le terme météorologique "épisode cévenol" est parfois employé à toutes les sauces. Pour y voir plus clair, voici l'éclairage que nous avait apporté Denis Roche, météorologue et ancien maire de la commune gardoise de Calvisson, en bordure des Cévennes, au moment de graves intempéries en 2015.

L'épisode cévenol se produit principalement pendant l'automne, au mois de septembre et octobre, et dure d'un à plusieurs jours. "Il se forme quand de l'air froid d'origine polaire et d'altitude (environ 5000 mètres) descend vers le sud et rencontre, en les surplombant, des masses d'air chaud et humide, provenant de la Méditerranée et portées par de forts vents du sud, sud-est, explique le spécialiste. Cela crée de l'instabilité au niveau des massifs des Cévennes et génère en permanence des nuages."

Un phénomène spécifique

En conséquence, des précipitations longues, continues et importantes, se développent sur plusieurs jours et gonflent les cours d'eau des Cévennes comme le Gardon ou le Vidourle avec pour conséquence de fortes inondations. D'autant qu'au sein de l'épisode cévenol peuvent s'imbriquer des épisodes orageux qui peuvent provoquer "pendant deux heures, de très fortes précipitations".


Mais attention, prévient Denis Roche, l'épisode cévenol est bien spécifique. "Ce sont des cellules orageuses très instables qui touchent les plaines, et qui parfois restent bloquées plusieurs heures donnant alors des quantités de pluie considérables. L'épisode cévenol est indissociable du relief des Cévennes."


Lorsqu'il touche d'autres régions du sud de la France, le phénomène est plutôt appelé épisode méditerranéen.

Plus d'articles

Sur le même sujet