VIDÉO - Nadine Morano réagit à la relaxe de Guy Bedos qui l'avait traitée de "conne"

DirectLCI
RÉACTION - Invitée politique sur LCI lundi matin, Nadine Morano a déploré la relaxe de Guy Bedos qui l'avait traitée de "conne".

"Ce n’est pas parce qu’on a le statut d’humoriste qu’on doit tout se permettre vis-à-vis des femmes", a déclaré Nadine Morano lundi matin dans la question off sur LCI, à propos de la relaxe de l'humoriste Guy Bedos qui l'avait traitée de "conne". C'est dans la ville de Toul, fief de la députée européenne, que l'humoriste l'avait insultée. "Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l'avez échappé belle ! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne !", avait-il dit au cours d'un spectacle.


Le tribunal avait notamment jugé que l'artiste était resté dans "la loi du genre" en tant que comique, et qu'il n'avait "pas dépassé ses outrances habituelles". Nadine Morano a contesté la décision de justice en cassation.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter