VIDEO - Notre-Dame-des-Landes : les images impressionnantes des tirs de fusée contre un hélicoptère de la gendarmerie

EXPULSIONS - Le parquet de Nantes a ouvert une enquête ce mardi à la suite d'un tir de fusée contre un hélicoptère de la gendarmerie qui survolait ce matin la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. L'appareil n'a pas été touché, avait assuré auparavant le ministère de l'Intérieur.

Les images sont impressionnantes. La gendarmerie nationale a diffusé les images des tirs de fusée contre un de leur propre hélicoptère qui survolait la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. "Suite aux tirs de fusées anti-grêle qu'a essuyé ce matin l'hélicoptère de la gendarmerie nationale, le parquet de Nantes a ouvert une enquête de flagrance du chef de violences aggravées", a annoncé la cour d'appel de Rennes dans un communiqué. L'appareil n'a pas été touché, avait assuré auparavant le ministère de l'Intérieur.


De nouveaux heurts ont éclaté ce mardi matin entre les forces de l'ordre et les occupants illégaux de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Des heurts beaucoup plus violents que la veille.

Quatorze gendarmes ont été blessés ce mardi, notamment par des jets de pavés ou des jets de cocktails Molotov, et un  manifestant a été pris en charge par les pompiers, a déclaré la préfète de la région Pays de la Loire Nicole Klein, soulignant que si d'autres manifestants ont été blessés, ils ne se sont pas signalés. Le patron de la gendarmerie nationale, le général Richard Lizurey, a précisé que deux gendarmes ont été plus gravement blessés, après avoir été touchés à la tête par des pierres.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Notre-Dame-des-Landes : après l'abandon et l'évacuation, le dépôt des dossiers

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter