VIDÉO - "Nous n'oublierons jamais" : émotion à Trèbes pour la réouverture du Super U

RÉOUVERTURE – Près de trois semaines après les attentats qui ont fait quatre morts dans l’Aude, le Super U de la petite ville de Trèbes a rouvert ses portes ce jeudi. C’est là que trois des victimes, parmi lesquelles le colonel Arnaud Beltrame, avaient été tuées.

Journée particulière ce jeudi pour les habitants de Trèbes. Et pour cause : presque trois semaines après les attentats perpétrés dans l’Aude, le Super U de la petite commune où s’est déroulée la prise d’otage ayant précédé la neutralisation du terroriste a rouvert ses portes ce 12 avril. Un moment forcément rempli d'émotion. 


"On triomphera de la barbarie unis", a lancé le préfet du département, Alain Thirion, avant de lire, en signe de résistance, le poème de Louis Aragon "La Rose et le Réséda". Une minute de silence avait auparavant été observée. 

Debout sur une estrade noire, le patron du magasin, Eric de la Jonquière, des sanglots dans la voix, la main tremblante, a remercié les clients "pour leurs témoignages et leur immense solidarité". Sous les "mercis" et les "bravos" de l'assistance, les portes du magasin se sont alors ouvertes et les clients, nombreux, ont pénétré dans le magasin.


Peu avant l'ouverture des portes, une cinquantaine de clients ont été invités à un petit déjeuner de solidarité, alors que les employés de Super U, certains en larmes, sont sortis sous les applaudissements et se sont alignés devant l'entrée principale. Une dizaine d'entre eux portant un brassard "solidarité Trèbes" sont venus apporter leur concours pour la réouverture du magasin. Sur 48 employés, 38 collaborateurs reprenaient le travail ce jeudi matin sur la base du volontariat. 


Si les fleurs devant le supermarché avaient été retirées, rien ne pourra cependant effacer les souvenirs de Christian Medves, d'Hervé Sosna, de Jean Mazières et du colonel Arnaud Beltrame, les victimes de cette attaque. Certains employés, encore choqués par le drame, pourraient d’ailleurs ne pas reprendre leur poste dans l'immédiat.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats dans l'Aude : quatre morts

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter