VIDÉO - Pluies historiques sur Paris dimanche soir et retour à la normale progressif dans le métro

France
DirectLCI
RECORD - En une heure dimanche soir, il est tombé l’équivalent de trois semaines de pluie dans la capitale. C'est du jamais-vu et ça a eu, évidemment, des conséquences sur les conditions de trafic dans la capitale.

Franciliens, si vous êtes à Paris, cela ne vous aura pas échappé : il pleut. Beaucoup. Au point que c’en est même un record, selon Météo France. La station météo a indiqué lundi qu’un cumul exceptionnel de pluie a été enregistré à Paris dimanche soir avec 49 millimètres en une heure. Soit l'équivalent de trois semaines de précipitations moyennes en juillet dans la capitale.


Voilà qui renverse donc le précédent record, établi en 1995 : 47 millimètres avaient été enregistré le 2 juillet 1995. Selon les relevés de la station située dans le parc Montsouris, sur plusieurs heures, la capitale a reçu 68 millimètres d'eau. Les précipitations ont été si rapides et intenses, que plusieurs stations RATP ont subi de belles avaries... relevées avec humour par les internautes. Une dizaine de stations ont dû être fermées, mais toutes ont été rouvertes en fin de matinée. Le trafic restant tout de même compliqué par endroits.

Côté route, il y a eu des bouchons plus importants que d'habitude lundi matin à cause des intempéries. De même, rue et avenue de la capitale sont encore dans certains secteurs gorgées d'eau. Rendant la circulation parfois délicate.

Séquence orageuse terminée

Des cumuls exceptionnels ont également été enregistrés en plusieurs heures dans d'autres régions, notamment à Civray (Vienne) avec 86 millimètres et à Lons-Le-Saunier (Jura) avec 77 millimètres.  "D'après nos images radars, localement, on a même pu dépasser les 100 millimètres en quelques heures, notamment dans le Poitou, le Berry ou le nord du Limousin", a indiqué Patrick Galois, prévisionniste.


Ces cumuls très importants "arrivent en été lors des séquences orageuses mais là, ça touche un territoire assez vaste", a-t-il ajouté. La vigilance orange pour les orages, qui concernait lundi matin encore douze départements du centre et de l'Ile-de-France (Cher, l'Eure-et-Loir, le Loir-et-Cher, le Loiret, Paris, les Hauts-de-Seines, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise), a été totalement levée en milieu de matinée. Ne reste donc plus qu'à finir d'écoper.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter