VIDÉO - Salon de l'Agriculture : Emmanuel Macron s'agace avec un agriculteur qui l'interpellait

France
DirectLCI
MOUVEMENTÉ - Cette première n'a pas été de tout repos pour Emmanuel Macron. Sifflé, hué, et interpellé par diverses professions de l'Agriculture, Emmanuel Macron n'a pas été ménagé, ce samedi 24 février, lors de sa visite au Salon de l'Agriculture. Comme lors de cet échange vif et enflammé avec un céréalier.

Un président de la République bien secoué. Alors que la crise de l'Agriculture française bat son plein et que les professionnels du secteur ne cessent de tirer la sonnette d'alarme depuis des années, Emmanuel Macron s'est confronté à plusieurs d'entre eux, ce samedi, au Salon de l'Agriculture. 


Tour à tour interpellé, sifflé et hué, le président de la République a été vertement pris à partie par les agriculteurs. Mais sans se démonter, il est allé à la rencontre de beaucoup d'entre eux, il s'est expliqué, quitte parfois à s'énerver un peu trop. A tel point qu'un de ses interlocuteurs a même dû lui demander de se calmer.  

Je viens vous voir et on s'explique"Emmanuel Macron à un agriculteur en colère

Dans un premier temps, les sifflets émanaient notamment de membres des Jeunes agriculteurs (JA) qui ont brandi des T-shirts portant l'inscription "Attention agriculteurs en colère". Plus tôt, le Président avait été accueilli par des agriculteurs déguisés en poulets et en légumes, mais aussi par des applaudissements. 


Puis des éleveurs et céréaliers ont interpellé Emmanuel Macron à propos des accords de libre-échange entre l'UE et le Mercosur. Ainsi, des céréaliers protestaient contre la fin du glyphosate et contre ce projet d'accord de libre-échange. 

En vidéo

Interview d'un éleveur qui a interpellé Emmanuel Macron au SIA

Le président est allé à la rencontre de certains des siffleurs pour entamer la discussion qui s'est un peu emballée. "Nous, on est calmes, donc vous aussi vous calmer, s'il vous plait", finit par lancer l'agriculteur alors que le Président haussait le ton. "Le calme, c'est pas vous qui le donnez", lui répond Emmanuel Macron. "Je vous engueule parce que j'aime pas qu'on me siffle derrière; mais après je viens vous voir et on s'explique", a-t-il ensuite dit calmement à son interlocuteur qui l'interpellait au sujet du glyphosate


 Un peu plus tôt, ce sont une quinzaine de militants de l'association pro-vegan 269 libération animale ont aussi manifesté très brièvement, au moment où  M. Macron se trouvait dans le stand Interbev.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter