VIDÉO - Une éolienne de 260 tonnes arrachée par la tempête Carmen : "Cela ne peut pas être juste la force du vent"

DirectLCI
RAFALES - C'est la première fois, en France, que cela arrive : la tempête Carmen a arraché une éolienne à Bouin, en Vendée, ce lundi. Une enquête doit déterminer les causes de l'incident mais selon les premières hypothèses, il pourrait s'agir d'une mini tornade.

Impressionnant. Une éolienne s'est effondrée  lundi 1er janvier 2018 dans la matinée. Le monstre d'acier de 62 mètres de haut et de plus d'environ 260 tonnes, installé à Bouin en Vendée, n'a pas résisté au passage de la tempête Carmen, qui a balayé la France d'ouest ce premier jour de l'année. 


C'est la première fois, en France, qu'un tel incident se produit. 

Ce champs d'éoliennes, composé de huit aérogénérateurs répartis sur 2.5 km, existe depuis quinze ans dans cette région située à 50 km au sud-ouest de Nantes. Celles-ci avaient déjà été exposées à d'autres tempêtes et notamment Xynthia en 2010. Des témoins disent avoir vu une espèce de tourbillon s'enrouler autour de cette éolienne pour la faire tomber, précise notre reporter sur place. Une hypothèse que semble privilégier le syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée.  "Cela ne peut pas être juste la force du vent. Selon les premières hypothèses, ce serait une mini-tornade la cause", estime ainsi Alain Leboeuf, président du Sydev, cité par nos confrères de Ouest France. 


Lors de sa chute, l'éolienne n'était pas en fonctionnement et avait été placée en drapeau, c'est à dire parallèle au vent afin, justement, d'éviter une trop grande exposition, précise encore Ouest France. 


Une enquête doit determiner ce qu'il s'est passé exactement. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter