VIDÉO - Voici à quoi ressemblera la "paroi en verre pare-balles" de la Tour Eiffel

France
DirectLCI
SÉCURITÉ - Le projet a été voté lundi à l'unanimité par le conseil de Paris. Une mur en verre, dont l'installation devrait être achevée au deuxième trimestre 2018, va protéger les visiteurs de la tour Eiffel d'une attaque terroriste.

La mairie de Paris l'avait annoncé en février dernier, le projet est désormais sur les rails. Face à la menace terroriste, la décision a été prise de remplacer les clôtures installées l'été dernier pour l'Euro 2016 par un dispositif permanent et plus sécurisé. Le projet, qui prévoit une "paroi en verre pare-balles", côté Seine et côté avenue Gustave-Eiffel, a été voté lundi à l'unanimité par le Conseil de Paris.


L'installation de ce mur de verre de 65 millimètres d'épaisseur et de trois mètres de haut sera fera d'ici à l'automne. Sur les allées cavalières, des plaques métalliques seront apposées, précise Le Parisien. Coût de la mesure : 20 millions d'euros.

Concilier sécurité et esthétisme

Les travaux ont été confiés à l'architecte autrichien Dietmar Feichtinger, qui a déjà réalisé la passerelle Simone-de-Beauvoir, dans le XIIIe arrondissement et la passerelle d’accès au Mont Saint-Michel.


"Nous essayons vraiment de garder l'atmosphère, l'ouverture, la transparence, les perspectives, la qualité de cet espace. Le lieu de rencontre que représente cet endroit", a-t-il déclaré.


L'objectif : apporter une sécurité maximale tout en faisant oublier le dispositif au maximum, afin que les six millions de touristes annuels de la Dame de Fer puissent profiter des lieux en toute sérénité. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter