Vie nocturne : les bars lillois éteignent leurs enseignes pour protester

Vie nocturne : les bars lillois éteignent leurs enseignes pour protester

DirectLCI
VIE NOCTURNE - Les patrons de bar lillois ont annoncé, ce mercredi, la mise en place d'une opération enseigne éteinte. Le but : dénoncer la fermeture des bars en 2015, à 1h au lieu de 3h, du dimanche au mercredi. Tout en travaillant, ils éteindront leurs lumières pour montrer par l'exemple les conséquences négatives en terme de dynamisme pour la ville.

Les patrons de bars lillois répliquent. Après les mesures restrictives annoncées la semaine dernière par Martine Aubry pour réguler la vie nocturne , 70 d'entre eux étaient représentés, ce mercredi, dans un bar du quartier Masséna-Solférino pour une réunion de crise.

En ligne de mire, la fermeture des bars dorénavant à 1 heure au lieu de 3 heures, du dimanche au mercredi. Selon La Voix du Nord , s'ils se disent toujours ouverts au dialogue, ils ont décidé d'éteindre symboliquement leurs enseignes lumineuses, à partir d'une heure, du dimanche au mercredi, tout en continuant à travailler.

Un entretien avec Martine Aubry

Une façon de montrer, par l'exemple, à quoi va ressembler une ville endormie sans leurs activités. D'autres actions pourraient suivre prochainement. En attendant, ils réclament toujours un entretien avec Martine Aubry . Si celui-ci ne peut pas aboutir, ils évoquent la possibilité de "mobiliser" leur clientèle.

Car, selon eux, ce n’est pas parce que les bars fermeront 2 heures plus tôt que la vie nocturne s’arrêtera 2 heures plus tôt. "Les discothèques resteront ouvertes jusqu'à 7 heures et les violences et le tapage nocturne chez les particuliers continueront", soulignent-ils, tout en réclamant une augmentation de la présence policière dans les quartiers festifs" et plus de prévention.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter