Villeurbanne : les ex-Lejaby ont déjà récolté 40 000 euros

Villeurbanne : les ex-Lejaby ont déjà récolté 40 000 euros

France
DirectLCI
ECONOMIE – En passe de mettre la clé sous la porte la semaine dernière, Les Atelières repartent de plus belle. La souscription publique a déjà atteint la barre des 40 000 euros.

Un bon début. Une semaine après avoir lancé une nouvelle souscription publique pour le refinancement des Atelières , une coopérative basée à Villeurbanne composée notamment d'ex-ouvrières du groupe de lingerie Lejaby, en grandes difficultés financières , sa présidente, Muriel Pernin, a annoncé jeudi avoir récolté près de 40 000 euros.

"Il y a une dynamique amorcée extrêmement positive, elle doit se confirmer dans les jours prochains jusqu'à l'assemblée générale du 21 mars", a-t-elle expliqué ce jeudi sur RTL . Une souscription publique similaire avait été lancée en juin 2012, et avait permis de récolter 250 000 euros. Cette fois, Les Atelières espèrent rassembler entre 100 000 et 150 000 euros.

"Pas un village gaulois"

Par ailleurs, Muriel Pernin a aussi déclaré avoir reçu "pas mal de propositions d'investisseurs, plutôt des Français", pour un total de 150 000 euros. "On ne veut pas faire un musée de savoir-faire en voie de disparition, on veut faire une entreprise rentable sur un savoir-faire qu'on aura modernisé et c'est pour cela qu'on a des difficultés", a ajouté Muriel Pernin.

"Ce n'est pas le village gaulois, on sait qu'on est dans une économie mondialisée, il y a des contraintes très dures, mais on essaie de chercher le petit chemin qui fait qu'il y a des expériences économiques qui peuvent tenir." La présidente doit rencontrer les banques lundi prochain. 
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter