Vincent Lambert : "Ce n’est pas une décision barbare"

DirectLCI
Maître de conférences en droit de la biomédecine, Denis Berthiau a expliqué que la décision prise par la Cour européenne des droits de l’homme recentrait la volonté du patient au cœur du débat sur la fin de vie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter