Vincent Lambert : « Renforcer le pouvoir des directives anticipées »

France
DirectLCI
Député PS de la Vienne et co-rapporteur de la loi sur la fin de vie, Alain Claeys a salué la validation de l’arrêt des soins de Vincent Lambert par la Cour européenne des droits de l’homme. Il a toutefois rappelé que "chaque cas doit être examiné comme un cas particulier".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter