Viol à la Rochelle : 527 tests ADN effectués dans un lycée

DirectLCI
Une affaire de viol commis en septembre dernier à La Rochelle va donner lieu ce lundi à plus de 500 tests ADN au sein d'un lycée privé. C'est une procédure très rare en milieu scolaire et non-obligatoire mais les élèves qui refuseraient le test pourraient très vite se retrouver en garde à vue. La procédure est très encadrée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter