Viol dans un lycée de La Rochelle : "Les tests ADN devraient durer jusqu'à mercredi"

France
DirectLCI
En direct de Charente-Maritime, notre envoyé spécial Axel Monnier rapporte qu'il n'y a eu "aucun refus pour cette première journée" de prélèvements. Tous "se disent prêts à aider la justice" alors que les enquêteurs sont à la recherche de l'auteur d'un viol commis dans l'enceinte du lycée en septembre dernier.

Sur le même sujet

Lire et commenter