Viol d’une fillette à Arles : la mère et l’ex-amant condamné à 20 ans de prison ferme

FRANCE
JUSTICE – La cour d'assises des Bouches-du-Rhône a prononcé un peine ferme, ce vendredi 7 novembre, à l’encontre d’Elodie et de Nicolas, jugés pour le viol, en 2012, de la fille d’Elodie, âgée de 3 ans.

Vingt ans de prison chacun, avec une peine de sûreté de 14 ans. Voila la peine dont écopent Elodie et Nicolas , respectivement 31 et 32 ans, pour le viol de l’enfant d’Elodie à Arles, en 2012. Depuis mercredi, la justice se penchait sur cette affaire ; ce vendredi, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône a tranché.

Un viol sordide

Les faits jugés sont particulièrement sordides : Elodie était accusée d'avoir violé sa fille de 3 ans au printemps 2012 à Arles (13) avec des sex-toys, pour réaliser des photos et des vidéos pour satisfaire, selon elle, son amant, Nicolas, déjà condamné plusieurs fois, dont une fois pour corruption de mineurs alors qu'il avait 17 ans. Ce dernier était également poursuivi pour le viol de l'enfant, lors de relations sexuelles à trois. Des faits qu'il a nié, se contentant seulement de reconnaître des "fantasmes" pédophiles, évoqués dans des conversations électroniques avec Elodie.

L’avocat de la mère a décrit sa cliente comme quelqu’un "dont on ne s'est pas occupé", une "gamine qui se trouve moche, qui cherche sans cesse une affection, une attention qu'elle ne trouve pas": "C'est un être humain, ce n'est pas un monstre". Ses proches la décrivent comme “obsédé” par Nicolas.

Elodie demande pardon à sa fille

A la fin de l’audition, Elodie a pris la parole, en pleurs, et a exprimé ses regrets : "Je suis impardonnable, ce que j'ai fait à ma fille, je le regrette, ce n'est pas digne d'une mère [...] J'espère qu'elle aura [...] une vie de femme épanouie, qu'elle ne montrera pas trop de perturbations [...] et qu'un jour peut-être je pourrai la revoir pour lui parler de moi, lui expliquer. Je voudrais lui demander pardon". Son ex-amant, plus renfermé, a expliqué regretter son comportement "ignoble", évoquant les conversations électroniques qu'ils ont eues avec Elodie.
 

Lire et commenter