Violences à Air France : deux pilotes comparaissent pour avoir facilité l'accès aux manifestants

DirectLCI
Après l'affaire de la chemise déchirée lors des manifestations à Air France, deux pilotes comparaissent en conseil de discipline et risquent une mise à pied de quinze jours et au maximum quatre ans de blocage de carrière pour avoir facilité l'accès aux manifestants. Les syndicats appellent à la modération.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter