Violences à Ajaccio : les manifestations interdites "sur le périmètre des Jardins de l'Empereur"

DirectLCI
Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux pompiers ont été blessés au cours d'une intervention à Ajaccio. S'en est suivie une manifestation de soutien qui a dégénéré : une salle de prière musulmane et un restaurant kebab ont été saccagés. Face à ces violences, le préfet de Corse Christophe Mirmand a pris samedi un arrêté interdisant les manifestation dans le quartier des Jardins de l'Empereur.

Plus d'articles