Violences à Marseille: le préfet de police affirme que le dispositif de sécurité était adapté

DirectLCI
Laurent Nunez, préfet de police des Bouches-du-Rhône, a tenu à défendre ses équipes. Ils estime que le dispositif de sécurité était adapté, "je ne suis pas sûr que deux, trois forces mobiles de plus dans le centre de la ville aurait permis de réagir plus rapidement", a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Lire et commenter