Violences faites aux femmes : "J’ai cru que je ne valais rien"

FRANCE

Seulement 20% des femmes victimes de violences conjugales portent plainte. L’association "Du côté des femmes" reçoit ces femmes victimes de leur conjoint. Elles racontent l’enfer dans lequel elles vivaient, la violence physique mais aussi psychologique. "J’ai cru que je ne valais rien, j’ai voulu me suicider", raconte l’une d’entre elles.
Lire et commenter